menu

Vous êtes ici

La FEB a rédigé, en collaboration avec Eubelius, l'IRE et l'Association belge des sociétés cotées, un guide pratique pour aider les entreprises dans le nouvel exercice de reporting obligatoire d’informations non financières

08/03/18

La loi du 3 septembre 2017 introduit de nouvelles exigences de reporting non financier pour certaines grandes entités d’intérêt public, telles que les banques, les sociétés cotées et les organismes d'assurance. Concrètement, il faut rendre compte de la politique menée en matière environnementale, sociale et de personnel, ainsi que du respect des droits de l'homme et de lutte contre la corruption. S’agissant d'une matière complexe, la FEB a rédigé, en collaboration avec Eubelius, l'Institut de réviseurs d'entreprises (IRE) et l'Association belge des sociétés cotées, un guide pratique pour aider les entreprises dans cet exercice de reporting. Par ailleurs, la loi entend renforcer la transparence concernant la politique de diversité menée par les grandes sociétés cotées. Les nouvelles exigences de reporting s'appliquent aux entreprises dont l'exercice débute le 1er janvier 2017 ou ultérieurement. Cela signifie que le premier cycle de reporting touche à sa fin et qu'il devra dorénavant être conforme aux exigences de la nouvelle loi.